top of page
GUIDE GAE - MONTE NERO ET LAC NERO

GUIDE GAE - MONTE NERO ET LAC NERO

DÉCOUVREZ LES MONTAGNES PIACENTINE AVEC NOS GUIDES GAE

Itinéraires étudiés avec les meilleurs guides de randonnée environnementale

 

Cette excursion, menée sur les majestueuses montagnes qui couronnent le haut Val Nure, présente de nombreux motifs d'intérêt. D'abord, l'itinéraire mène jusqu'au sommet des "géants" des Apennins de Piacenza : depuis les sommets des monts Nero et Bue (1750 et 1780 mètres), vous pourrez admirer de longues théories des reliefs, des villages de montagne, des bois et pâturages, des Alpes Apuanes aux Maritimes. De plus, leur hauteur a permis le retour d'espèces botaniques typiques des climats froids qui, présentes de manière répandue sur nos montagnes au moment des glaciations, les ont ensuite abandonnées : le versant nord du Monte Nero est, avec la Maiella, le seul Station des Apennins où pousse spontanément le pin des montagnes, ainsi que le seul massif de notre province où il est possible d'observer le sapin argenté.

 

Vous aimez cette randonnée guidée ?

Vous pouvez le réserver sur demande de la disponibilité de nos guides en tour individuel

Le coût est total quelles que soient les personnes qui participeront

Le guide peut accompagner un maximum de 12 personnes

 

Écrivez à info@piacenzawelcome.it pour réserver ou avoir des informations supplémentaires

Monte Nero, dont le sommet atteint une hauteur de 1753 mètres au-dessus du niveau de la mer, est situé dans les hauts Apennins ligures-émiliens, le long de la crête qui sépare les provinces de Parme et de Piacenza et très près de la frontière avec la Ligurie. L'ensemble de la zone est inclus dans le SIC (Site d'Intérêt Communautaire) IT4010003 - SIC- Monte Nero, Monte Maggiorasca, La Ciapa Liscia. Dans l'ensemble, Monte Nero est soumis à un climat d'altitude avec des hivers rigides et neigeux et des étés tempérés. L'ensemble de la région est très intéressant d'un point de vue paysager-environnemental, botanique et floristique. La modélisation de l'origine glaciaire du territoire a influencé positivement la conservation de certains écosystèmes et espèces particuliers. Les écosystèmes les plus caractéristiques avec un haut degré de naturalité du Monte Nero, en plus de l'arbuste de pin de montagne mélangé avec du hêtre et du sapin blanc, sont le lac Noir et la tourbière. La dernière glaciation a largement contribué à la conformation du territoire, laissant des traces encore visibles aujourd'hui malgré la disparition totale des glaciers il y a environ 10 000 ans. Le Lac Noir, au pied du versant nord, en est l'exemple le plus frappant, mais aussi les tourbières de la « Buche », situées en aval du lac, ont été le siège de cirques glaciaires qui se sont ensuite ensevelis. Parmi les présences les plus importantes, il faut rappeler le pin de montagne, qui avec le sapin argenté représente une véritable relique glaciaire. Le pin de montagne en Italie a une distribution alpine centrale et orientale, tandis que dans les Apennins sa présence est très fragmentaire : en dehors des stations du Monte Nero et du Monte Ragola, on ne le trouve que sur la Maiella. Ce pin a un comportement relique typique, occupant des milieux marginaux et inhospitaliers, tels que des éboulis, des sols caillouteux, des falaises. Ce sont des milieux très sélectifs où la concurrence des autres essences, notamment du hêtre, est très faible. En effet, sur le Monte Nero, on le trouve dans les hêtraies ouvertes et lumineuses, solitaires ou en grands groupes dans les prairies sommitales et, unique parmi les espèces ligneuses, dans les éboulis stabilisés. La conservation de ces vestiges glaciaires doit être comprise non seulement comme la protection d'espèces individuelles, mais comme la protection de l'ensemble de l'écosystème de la région du Monte N